Dropshipping : Le meilleur statut juridique pour débuter

E-commerce : Comment choisir le meilleur statut juridique pour commencer de zéro

Posez-vous les bonnes questions

Pour bien choisir la forme juridique de votre entreprise de e-commerce, il est important de se poser les bonnes questions. Voici les questions à se poser pour trouver la structure juridique la plus adaptée à vos besoins :

1. Souhaitez-vous vous lancer seul ou à plusieurs ?

La réponse à cette question est importante, car elle va déterminer la forme juridique de votre entreprise. Si vous souhaitez vous lancer seul, l’EURL ou la SASU sont des options possibles. Si vous souhaitez vous lancer à plusieurs, la SARL ou la SAS peuvent être plus adaptées.

Lire Aussi :  Où faire du dropshipping ?

2. Comment souhaitez-vous vous rémunérer ?

Le choix de votre forme juridique va influencer votre rémunération en tant qu’entrepreneur. Par exemple, en SASU ou en SAS, vous pouvez bénéficier d’un régime social quasi-salarié, tandis qu’en micro-entreprise, votre rémunération est soumise à une imposition forfaitaire.

3. Quelle est la couverture sociale que vous souhaitez avoir ?

La couverture sociale est importante pour protéger votre activité et vous-même. En fonction de votre choix de forme juridique, vous pouvez bénéficier d’une protection sociale plus ou moins avantageuse.

4. Disposez-vous de l’ARE au moment de vous lancer ?

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous bénéficiez de l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), le choix de votre forme juridique peut avoir des conséquences sur vos indemnités chômage.

Les options qui s’offrent à vous

Maintenant que vous avez répondu aux questions clés, voici les options qui s’offrent à vous pour lancer votre entreprise de e-commerce :

1. La micro-entreprise

La micro-entreprise est une option possible si vous souhaitez démarrer une activité de faible envergure. Cette structure juridique est adaptée aux entrepreneurs indépendants et peut être une solution pour tester une activité ou pour créer une entreprise en complément d’une activité salariée. Cependant, avant de faire ce choix, il est important de comprendre que cela n’est pas toujours avantageux. Vous pouvez télécharger en description de cette vidéo un simulateur micro-entreprise versus SASU pour comparer ces deux options.

2. La SASU ou la SAS

La SASU ou la SAS sont des options possibles si vous souhaitez créer une entreprise en solo ou avec des associés. Ces structures permettent de séparer votre patrimoine personnel de votre patrimoine professionnel, ce qui peut être intéressant en cas de risques liés à votre activité. En revanche, les charges sociales liées à cette activité sont plus élevées dès lors que vous vous rémunérez.

Lire Aussi :  Biographie de Yomi Denzel - Le Génie des Affaires

3. L’EURL ou la SARL

L’EURL ou la SARL sont des options possibles si vous souhaitez créer une entreprise en solo ou à plusieurs. Ces structures sont également très protectrices puisque, comme en SASU ou en SAS, votre patrimoine personnel et votre patrimoine professionnel sont séparés. De cette manière, vous limitez les risques. Cependant, votre protection sociale est un peu moins favorable qu’en SASU, mais vos charges sociales sont moins importantes.

Comparer les différentes options

Pour bien choisir la forme juridique de votre entreprise de e-commerce, il est important de bien comparer les différentes options qui s’offrent à vous. Vous pouvez vous faire aider par des experts en e-commerce qui pourront vous conseiller dans la création de votre activité.

Les avantages et inconvénients de chaque option

Pour vous aider à comparer les différentes options, voici un tableau qui récapitule les avantages et les inconvénients de chaque forme juridique :

Forme juridique Avantages Inconvénients
Micro-entreprise Régime fiscal et social avantageux Revenus soumis à une imposition forfaitaire
SASU/SAS Protection de votre patrimoine personnel et quasi-régime social salarié Charges sociales élevées dès que vous vous rémunérez
EURL/SARL Protection de votre patrimoine personnel et charges sociales moins importantes Protection sociale moins favorable qu’en SASU/SAS

FAQ : les questions fréquentes sur la forme juridique de son entreprise de e-commerce

1. Est-ce que je peux changer de forme juridique en cours de route ?

Oui, il est tout à fait possible de changer de forme juridique en cours de route lorsque votre activité commence à prendre de l’ampleur.

2. Est-ce que la micro-entreprise est toujours avantageuse pour une activité de e-commerce ?

Non, la micro-entreprise n’est pas toujours avantageuse pour une activité de e-commerce. Il est important de bien comparer les différentes options pour faire le meilleur choix.

Lire Aussi :  Est-ce que le dropshipping marché vraiment ?

3. Quelle forme juridique est la plus adaptée pour conserver ses indemnités chômage ?

La SASU ou la SAS sont les formes juridiques les plus adaptées pour conserver ses indemnités chômage.

4. Quelle est la forme juridique la plus protectrice pour mon patrimoine personnel ?

La SASU, la SAS, l’EURL et la SARL sont toutes des formes juridiques protectrices pour votre patrimoine personnel.

5. Est-ce que je peux me faire accompagner dans le choix de ma forme juridique ?

Oui, il est recommandé de se faire accompagner par des experts en e-commerce pour bien choisir sa forme juridique et éviter les pièges.

Articles Récents

E-commerce Ou Dropshipping : LE régime d’imposition que tu dois choisir en 2023 !

Tu viens de créer ta société de E-commerce et tu n'es pas Sans savoir que tu peux choisir entre deux grands régime D'imposition : l'impôt sur le revenu et l'impôt sur Les sociétés. Le choix réalisé a des conséquences à…

Quel âge a Yomi Denzel ?

Quel âge a Yomi Denzel ? Introduction: Yomi Denzel est...

Comment Yomi Denzel a fait fortune ?

Comment Yomi Denzel a fait fortune ? Introduction: Yomi Denzel...

Quel est le salaire d’un dropshipping ?

Quel est le salaire d'un dropshipping ? Introduction: Le dropshipping...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici