Connect with us

Entreprendre

Tout savoir sur l’escompte : comment ça marche, comment le calculer et nos conseils essentiels

Published

on

tout-savoir-sur-lescompte-fonctionnement-calcul-et-conseils-indispensables

Qu’est-ce qu’un escompte ? Comment le calculer ?

L’escompte est une solution de financement couramment utilisée par de nombreuses entreprises pour améliorer leur trésorerie. Mais qu’est-ce que l’escompte exactement ? Comment l’utiliser et comment calculer un escompte ? Dans cet article, nous vous expliquerons tout cela en détail. La gestion de la trésorerie est un aspect crucial pour toutes les entreprises, mais ce n’est pas toujours facile à maintenir. L’escompte peut être une option intéressante pour financer l’activité à court terme, également connue sous le nom de BFR. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette méthode de financement et découvrir comment la calculer, continuez votre lecture.

Définition d’un escompte

L’escompte, c’est quand une entreprise peut être payée plus tôt que prévu pour une facture qu’elle a envoyée. C’est un prêt à court terme qui permet à l’entreprise d’obtenir de l’argent avant la date d’échéance de la facture. Il y a deux types d’escompte : l’escompte bancaire et l’escompte commercial.

Qu’est-ce qu’un escompte bancaire ?

tout-savoir-sur-lescompte-comment-ca-marche-comment-le-calculer-et-nos-conseils-essentiels
L’escompte bancaire est un moyen pour les entreprises d’obtenir de la trésorerie rapidement en cédant une dette à leur banque. La banque avance une somme d’argent équivalente à la dette, moins les frais associés à l’opération. En retour, la banque se fait rembourser par le client à la date d’échéance. Il est important de noter que la dette doit prendre la forme d’un effet de commerce pour pouvoir être escomptée. L’escompte bancaire offre à la banque une garantie de remboursement en cas de défaillance du client. Il permet également aux entreprises d’éviter des découverts bancaires coûteux. Certaines banques peuvent demander des garanties supplémentaires pour se protéger contre les impayés. Si vous avez besoin de trésorerie, l’affacturage digital peut être une alternative rapide, fiable et sans engagement à considérer !

Lire Aussi :  Les conditions indispensables pour créer votre propre cabinet de conseil

Qu’est-ce qu’un escompte commercial ?

L’escompte commercial est une remise proposée par une entreprise à son client pour le paiement anticipé d’une facture, sans avoir à passer par une banque. Cela permet à l’entreprise d’améliorer sa trésorerie et de réduire son besoin en fonds de roulement. Le coût de l’escompte dépend du taux négocié et de la durée du financement. Par exemple, si une entreprise escompte une facture de 1000 euros HT avec un taux de 3% annuel sur 2 mois (60 jours), elle percevra 995 euros HT et devra ajouter la TVA. L’escompte lui-même sera de 5 euros HT.

Avantages et inconvénients de l’escompte bancaire

L’escompte peut être une solution pratique pour les entreprises qui ont négocié des taux avec leur banquier. Cela leur permet de préserver leur trésorerie. Cependant, l’escompte présente plusieurs inconvénients. Il représente un coût supplémentaire qui réduit la marge de l’entreprise et la banque peut demander son remboursement si elle n’est pas payée par le client. De plus, l’escompte ne résout pas les problèmes de délais de paiement et peut masquer les difficultés de paiement des clients. Il est également important de noter que l’escompte n’est pas un financement illimité et dépend du montant de la ligne d’escompte négociée avec la banque chaque année. Enfin, toutes les entreprises n’ont pas accès à l’escompte, notamment celles en difficulté ou en création.

Les autres moyens de financement de court terme

Il existe d’autres options pour financer les besoins de trésorerie à court terme.

L’affacturage

L’affacturage est une alternative similaire à l’escompte, mais au lieu de se baser sur des effets de commerce, elle repose sur des factures. C’est une solution plus simple et moins contraignante, car la banque finance l’entreprise dès lors qu’elle a émis une facture qui répond aux conditions convenues.

Lire Aussi :  Chèques-vacances - Vous pouvez également en bénéficier en qualité de dirigeant de société

Le reverse factoring

Le reverse factoring, aussi appelé affacturage inversé, est une solution de financement qui permet d’obtenir des avantages financiers en prévoyant les paiements des fournisseurs. Il implique trois parties : une société qui négocie avec un factor pour obtenir des conditions avantageuses, un fournisseur qui accepte un contrat d’affacturage simplifié, et le factor qui traite avec les deux parties.

Dans ce processus, l’acheteur de la société envoie les factures de ses fournisseurs au factor qui les finance dès leur réception. Cette solution présente plusieurs avantages pour la société : elle permet d’augmenter la marge grâce à l’escompte obtenu grâce au paiement comptant. L’idée est d’obtenir des conditions avantageuses qui couvriront largement les intérêts et les frais liés à l’opération de reverse factoring.

Elle permet également d’avoir une trésorerie saine et maîtrisée, une réduction des dépenses administratives puisque la société n’a plus qu’un seul partenaire à régler à des dates prédéterminées, et une fidélisation des fournisseurs essentiels. De plus, en cas de défaillance d’un fournisseur, cette solution permet de protéger les marges grâce à une réserve spéciale prévue dans le contrat d’affacturage.

Les fournisseurs bénéficient quant à eux d’un paiement comptant et d’une amélioration de leur trésorerie.

Le crédit fournisseur

Le crédit fournisseur est un moyen pour une entreprise de prolonger les délais de paiement auprès de ses fournisseurs. C’est le premier choix à faire lorsque l’entreprise a besoin de liquidités car cela ne coûte rien. Cependant, il faut éviter d’en abuser, car cela peut envoyer des messages négatifs aux partenaires de l’entreprise et entraîner des conditions financières plus strictes. Le législateur réglemente les délais de paiement pour prévenir les abus qui ont été observés.

Lire Aussi :  Guide complet sur la réglementation des massages bien-être : tout ce que vous devez savoir

Le financement de fournisseurs

Le financement de fournisseur est une méthode qui permet de payer ses fournisseurs immédiatement, sans attendre les délais de paiement habituels. Cela offre plusieurs avantages, notamment la possibilité de négocier des escomptes commerciaux avantageux. En effet, en payant rapidement, vous pouvez obtenir des réductions sur le montant total à payer. Ce mode de financement offre également une garantie de paiement aux fournisseurs, ce qui renforce la relation commerciale et vous permet de négocier de meilleures conditions avec eux. C’est donc une solution intéressante pour optimiser vos coûts et sécuriser vos relations avec vos fournisseurs.

La cession de créance Dailly

La cession Dailly consiste à obtenir un financement pour certaines factures en les transférant à une banque. En retour, la banque accorde une ligne de crédit à court terme avec des conditions spécifiques. Cette pratique est expliquée plus en détail dans l’article téléchargeable en PDF.

Continue Reading