...
Connect with us

Business

Les étapes essentielles pour ouvrir et réussir votre centre de bronzage

Published

on

ouvrir-et-reussir-votre-centre-de-bronzage-les-etapes-cles-a-suivre

Cet article vous donne des conseils pour créer votre propre centre de bronzage. Pour ouvrir un centre de bronzage, il y a quelques conditions à respecter. Vous devez être soit majeur, soit avoir plus de 16 ans avec l’autorisation de votre tuteur légal ou être émancipé. De plus, vous ne devez pas exercer une activité professionnelle incompatible avec l’ouverture d’un centre de bronzage et ne pas être soumis à une clause de non-concurrence. Enfin, vous ne devez pas avoir été interdit de gestion par un juge.

Nous sommes le leader du marché avec le meilleur rapport qualité-prix. Notre service est simple, rapide et efficace. Nos tarifs moyens sont de 368€ pour l’offre globale gratuite, 329€ pour l’offre standard avec des frais supplémentaires, et 249€ pour l’offre premium avec également des frais supplémentaires.

Nos clients nous donnent une note moyenne de 4,7 sur 5 avec 2785 avis vérifiés sur Avis vérifiés, 3605 avis sur TrustPilot avec une note de 4,7 sur 5, et 377 avis vérifiés avec une note de 4,5 sur 5.

En choisissant notre service, vous bénéficierez d’un accompagnement complet pour les entrepreneurs. Nous nous occupons de tous les aspects juridiques et bien plus encore ! Nous serons là pour vous aider avec votre business plan ainsi que la création d’entreprise, les contrats et le droit social.

Découvrez nos promotions actuelles et obtenez plus d’informations sur nos tarifs en cliquant sur les liens correspondants.

Quelles sont les étapes indispensables pour créer un centre de bronzage ?

Le centre de bronzage peut être votre activité principale ou une activité secondaire, notamment pour les esthéticiennes qui veulent proposer plus de services. Vous avez également la possibilité d’exercer en tant qu’indépendant dans un institut ou de rejoindre une franchise.

1┬░ L’étude de faisabilité de votre centre de bronzage

Pour réaliser une étude de faisabilité pour créer un centre de bronzage, il est important de connaître son marché. Utilisez l’outil marketing « l’étude de marché » pour vous aider dans cette démarche. Ensuite, rédigez votre proposition de valeur en utilisant le Canvas de proposition de valeur comme guide. Enfin, définissez un modèle économique en utilisant le Business Model Canvas, un outil efficace à votre disposition.

L’étude de marché des centres de bronzage

Pour ouvrir un centre de bronzage, il est crucial de bien comprendre votre marché. Si vous avez déjà de l’expérience dans ce domaine et que vous avez un bon réseau, cela peut vous aider. Cependant, si vous ne connaissez pas bien votre marché, il est recommandé de réaliser une étude de marché. Cela vous permettra d’analyser le fonctionnement du secteur et d’identifier les différents acteurs, tels que les fournisseurs, les consommateurs et les concurrents. Une bonne connaissance du marché est essentielle pour proposer une offre adaptée aux attentes de vos clients cibles.

L’élaboration de la proposition de valeur

La proposition de valeur est essentielle pour s’assurer que votre offre répondra aux besoins de vos clients. Elle se compose de 1 ou 2 phrases précises qui doivent répondre à trois questions : quels problèmes voulez-vous résoudre, quelles caractéristiques rendent votre offre unique par rapport à vos concurrents et quels bénéfices concrets vos clients en retireront-ils ?

Étudier votre modèle économique

Le business model, c’est le plan économique de votre projet. C’est la façon dont vous allez gagner de l’argent. Il décrit les étapes pour développer et vendre votre offre, ainsi que les étapes administratives, financières, RH et de service client. Pour vous aider à le créer, utilisez le business model Canvas, un outil pratique pour élaborer, vérifier et présenter votre modèle économique.

2┬░ La préparation de l’offre commerciale

Pour ouvrir un centre de bronzage, il est essentiel de trouver le bon emplacement et de décider quels produits ou services proposer.

Le choix d’un local adapté pour les appareils du centre de bronzage

Le choix du local et son emplacement sont cruciaux pour le succès de votre projet. Vous pouvez acheter ou louer un local en fonction de l’étude de marché et de la zone de chalandise. Il est important que le local soit situé dans une rue commerçante et facilement accessible.

La détermination de la gamme produit/services

Les résultats de l’étude de marché vous aideront à déterminer la gamme de produits ou services que vous allez proposer. Vous devrez donc concevoir les différentes prestations que vous offrirez et identifier les produits que vous utiliserez. Il est important que votre offre réponde aux trois questions clés de la proposition de valeur.

3┬░ Réaliser le prévisionnel financier du centre de bronzage

Le prévisionnel est une étape essentielle pour évaluer la viabilité de votre projet et mesurer vos besoins en financement. Cela vous permettra également de réaliser votre business plan. Tout d’abord, vous devrez chiffrer l’activité de votre entreprise, puis évaluer les charges liées à cette activité. Enfin, il faudra prévoir les investissements nécessaires pour mener à bien votre projet. Ces projections se basent sur plusieurs documents tels que le compte de résultat, le plan de financement et le bilan prévisionnel, sur une période allant de 3 à 5 ans.

5┬░ Le business plan, une étape essentielle pour créer un centre de bronzage

Le business plan est un document essentiel pour convaincre les investisseurs et présenter votre projet de manière claire et précise. Il vous permet de décrire votre projet et de le présenter à vos partenaires potentiels. En interne, il vous sert également de guide pour rester concentré sur les éléments et actions essentiels. Rédigez donc votre business plan avec sérieux afin de faciliter sa lecture et convaincre vos futurs investisseurs.

6┬░ Financer la création de votre entreprise

les-etapes-essentielles-pour-ouvrir-et-reussir-votre-centre-de-bronzage
L’ouverture d’un centre de bronzage nécessite deux types de financement : la préparation du projet et le démarrage de l’activité. Ces financements serviront à rémunérer le dirigeant, ainsi qu’à couvrir les investissements et les dépenses nécessaires pour lancer l’activité. Il est important de prévoir le financement de la préparation du projet afin de couvrir les dépenses incontournables pendant cette phase. Les financements peuvent provenir de différentes sources, comme les apports personnels, les aides et subventions (comme celles proposées par Pôle Emploi, la région ou la commune), ainsi que des financements externes ou participatifs, ou encore des prêts d’honneur.

Le choix du statut juridique pour créer un centre de bronzage

Exercer l’activité en nom propre

L’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est un statut peu coûteux, mais il présente un inconvénient majeur : la protection du patrimoine personnel du dirigeant est limitée. En effet, les biens personnels et professionnels du créateur sont mélangés, ce qui signifie que le patrimoine personnel de l’entrepreneur individuel peut être saisi par ses créanciers en cas de difficultés financières. Cependant, il convient de noter que le statut de l’EIRL a été supprimé par la loi du 14 février 2022. Désormais, l’entrepreneur individuel bénéficiera automatiquement d’un patrimoine d’affectation, ce qui protégera son patrimoine personnel des poursuites éventuelles de ses créanciers. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette réforme, consultez notre article dédié !

Le régime fiscal de la micro-entreprise

La micro-entreprise n’est pas un statut juridique, mais plutôt un régime fiscal d’imposition. Il s’agit d’une option disponible pour ceux qui choisissent les statuts juridiques d’EI et d’EURL. Ce régime offre des avantages fiscaux tout en simplifiant les démarches de création.

Exploiter l’activité en société

Créer seul 

Si vous souhaitez créer votre entreprise seul, vous avez deux options : l’EURL ou la SASU.

Dans une EURL, le dirigeant est considéré comme un travailleur non salarié et dépend de la Sécurité Sociale des Indépendants. L’entreprise peut être soumise à l’impôt sur le revenu (IR) par défaut. Cependant, il est également possible de choisir l’impôt sur les sociétés (IS), mais cette décision est irréversible.

Dans une SASU, le dirigeant est assimilé à un salarié et dépend du régime général de l’URSSAF. L’entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) par défaut, mais il est possible de choisir l’impôt sur le revenu (IR) pendant 5 exercices.

Il est important de choisir la forme juridique qui correspond le mieux à votre situation et à vos objectifs. N’hésitez pas à consulter un expert en création d’entreprise pour obtenir des conseils personnalisés.

Si vous souhaitez vous associer

Lorsque vous décidez de vous associer, vous avez le choix entre deux statuts : la SARL et la SAS. La SARL est un statut prédéfini par la loi, ce qui signifie qu’il offre moins de flexibilité. Cependant, il permet au conjoint qui travaille dans l’entreprise de bénéficier du statut social du conjoint collaborateur, même s’il n’est pas rémunéré. La SARL est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS), mais il est possible de choisir l’option de l’impôt sur le revenu (IR) pendant 5 exercices.

En revanche, la SAS est un statut plus souple. Il offre une grande liberté dans la rédaction des statuts, ce qui peut être avantageux si vous envisagez d’ouvrir votre capital à d’autres investisseurs. La SAS est automatiquement soumise à l’impôt sur les sociétés (IS), mais comme pour la SARL, il est possible de choisir l’option de l’impôt sur le revenu (IR) pendant 5 exercices.

En résumé, la SARL est un choix plus contraignant mais qui permet de bénéficier du statut social du conjoint collaborateur, tandis que la SAS offre plus de flexibilité et de possibilités d’ouverture du capital.

Les formalités juridiques à suivre pour créer son centre de bronzage

Pour créer un centre de bronzage, voici les étapes à suivre :

1. Déposez votre capital social sur un compte bloqué.
2. Publiez une annonce légale dans un journal officiel.
3. Constituez votre dossier d’immatriculation et déposez-le au centre de formalités des entreprises (CFE).
Notez que le CFE sera remplacé par le Registre National Unique des entreprises en 2023.
4. Inscrivez-vous au registre du commerce et des sociétés si vous exercez votre activité en tant que société.
5. Inscrivez-vous au répertoire des métiers si vous exercez votre activité en tant qu’artisan.

N’oubliez pas de respecter toutes les démarches administratives pour créer votre centre de bronzage en toute légalité.

La méthode pour créer votre centre de bronzage

Créer soi-même son entreprise 

Créer sa propre entreprise peut être une option plus économique. Cependant, il est préférable de privilégier cette solution pour les formes juridiques les plus simples. En effet, la création d’une entreprise requiert des compétences juridiques spécifiques. Ainsi, il est conseillé de choisir cette solution pour les sociétés les plus simples comme la micro-entreprise ou l’entreprise individuelle.

Créer en ligne son centre de bronzage

La création d’un centre de bronzage en ligne est une solution peu coûteuse, rapide et simple. Il existe plusieurs plateformes qui proposent ce service, mais la qualité et le prix peuvent varier. Pour vous aider à choisir la bonne plateforme, consultez notre article qui vous donnera toutes les informations nécessaires.

Confier la création de votre entreprise à un professionnel

La création d’une société avec plusieurs associés nécessite une personnalisation des statuts juridiques, ce qui peut être coûteux mais également très sécurisé. C’est donc l’option à privilégier pour les entreprises qui ont besoin de cette personnalisation.

La réglementation applicable au centre de bronzage

Les centres de bronzage doivent respecter différentes réglementations, notamment en ce qui concerne les locaux et les cabines UV.

Les contraintes réglementaires de votre local commercial

Si vous possédez un centre de bronzage qui accueille du public, il est essentiel de respecter les normes en vigueur. Ces normes concernent principalement la sécurité et la prévention des incendies. Vous pouvez consulter le site du gouvernement pour obtenir plus d’informations sur les établissements recevant du public (ERP). De plus, il est important d’entretenir et d’aménager votre centre de manière à garantir la sécurité et la santé de vos employés. Vous devez également vous conformer à la réglementation en matière d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Enfin, si votre centre de bronzage diffuse de la musique commerciale, vous devez le déclarer et reverser une redevance à la SACEM.

La réglementation sur l’affichage des prix

Les prix des services proposés dans les centres de bronzage doivent être affichés de manière claire, visible et lisible à l’extérieur de l’établissement pour les prestations les plus courantes, et à l’intérieur pour toutes les autres prestations. Il est important que les clients puissent facilement voir les tarifs avant de prendre une décision.

L’information obligatoire des clients 

Le centre de bronzage doit fournir une note à la cliente avant le paiement si le prix de la prestation dépasse 25 euros. Cette note doit contenir la date de rédaction, le nom et l’adresse du centre, le nom du client sauf opposition de sa part, le lieu et la date de la prestation, ainsi que le type de prestation avec son prix. La note doit être établie en deux exemplaires, l’un pour la cliente et l’autre conservé par le centre pendant au moins deux ans.

La réglementation sur la mise à disposition des appareils de bronzage

Le décret n° 2013-1261 du 27 décembre 2013 réglemente la vente et la mise à disposition du public des appareils de bronzage émetteur ultraviolet. Il stipule que ces appareils doivent être conformes à certaines normes. Il est important de noter que les mineurs ne sont pas autorisés à utiliser ces appareils. De plus, il est obligatoire de mettre à disposition des clients des lunettes de protection.

Les formations nécessaires 

Pour pouvoir offrir des cabines UV à leurs clients, les fournisseurs doivent être titulaires d’une attestation de compétence. Cette attestation est délivrée après une formation de 4 jours consécutifs, d’une durée minimale de 25 heures. Cette formation peut être intégrée dans des formations préparant aux diplômes d’éducation nationale du métier d’esthéticienne, mais aussi dispensées par le CNED ou un organisme de formation continue certifié. L’attestation a une durée de validité de 5 ans, et pour la renouveler, il faut refaire la formation qui dure 10 heures.

Les mentions obligatoires

Il est essentiel d’afficher clairement et de manière indélébile certaines mentions obligatoires devant les appareils de bronzage. Ces mentions avertissent que le rayonnement ultraviolet peut avoir des effets néfastes sur les yeux et la peau, tels que le vieillissement prématuré de la peau et même le cancer cutané. Il est donc important de lire attentivement les instructions et de porter les lunettes de protection fournies. De plus, il est recommandé de respecter un certain laps de temps entre chaque séance. Certaines mentions, comme celles qui font l’apologie des appareils UV en prétendant qu’ils préparent la peau à l’exposition solaire ou qu’ils protègent contre les coups de soleil, sont interdites.

Le contrôle technique des appareils UV

Les appareils UV utilisés dans les centres de bronzage doivent être contrôlés tous les deux ans par un organisme agréé. Si vous souhaitez vous débarrasser de ces appareils ou les céder à quelqu’un d’autre, vous devez en informer la direction départementale de la protection des populations. Vous pouvez télécharger l’article complet en PDF ici. N’oubliez pas de voter pour cet article si vous l’avez trouvé utile !

Continue Reading