...
Connect with us

Actualités Web

Comprendre et exploiter la méthode de la roue de Deming

Published

on

comprendre-et-exploiter-la-methode-de-deming-guide-pratique

La roue de Deming pour améliorer le pilotage de votre entreprise

La roue de Deming, également connue sous le nom de PDCA, est une méthode d’amélioration continue basée sur la notion de gestion de projet et de qualité. Cette approche, popularisée par William Deming, est facile à mettre en œuvre et pratique. Elle utilise l’expérience acquise comme source d’amélioration continue. Si vous recherchez des outils de gestion commerciale efficaces, la roue de Deming peut être une option intéressante à explorer.

Définition roue de Deming

comprendre-et-exploiter-la-methode-de-la-roue-de-deming
La roue de Deming, également connue sous le nom de PDCA, est une méthode d’amélioration continue qui vise à améliorer les processus existants dans les entreprises. Cette méthode se décompose en quatre phases : Planifier, Faire, Vérifier et Agir. Elle peut être utilisée par toutes les entreprises pour améliorer leur fonctionnement et structurer leurs projets. Cependant, il est important de noter que les entrepreneurs qui créent une nouvelle entreprise ne pourront pas aller jusqu’au bout de la démarche, car ils n’ont pas encore d’expérience concrète à analyser. Dans ce cas, la méthode de Lean management peut être une alternative intéressante. La roue de Deming permet d’améliorer des tâches, des processus ou des démarches qui ne donnent pas satisfaction. Elle consiste à partir d’un point existant et à l’améliorer en répétant les quatre phases successives du PDCA jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. Cette méthode peut être utilisée pour améliorer et stabiliser un processus entrepreneurial. On peut la schématiser comme une roue composée de quatre quartiers, chacun représentant une des quatre phases mentionnées précédemment.

Les 4 étapes de la roue de Deming

La roue de Deming propose quatre étapes à suivre dans un ordre spécifique pour améliorer la qualité et l’efficacité des processus dans les entreprises.

Plan

Deming propose de commencer par planifier et préparer le travail à effectuer. Cela implique d’identifier, mesurer et planifier les tâches à accomplir, de définir les missions, les responsabilités et les objectifs des personnes impliquées, et de prévoir un suivi et une mesure des résultats grâce à des indicateurs de performance. En d’autres termes, avant de se lancer dans un projet, il est essentiel d’avoir défini l’objectif à atteindre, étudié les moyens pour y parvenir et planifié sa mise en œuvre. Comme le disait Sénèque : « Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ». Pour planifier le travail à effectuer, il faut se poser les questions suivantes : Quoi ? Où en sommes-nous ? Où voulons-nous aller ? Que devons-nous faire ? Comment ? Quelles actions devons-nous entreprendre pour y parvenir ? De quelles compétences avons-nous besoin ? Qui ? Qui possède ces compétences ? Quand sont-elles disponibles ? Qui sera chargé du suivi, de la coordination et du reporting ? Quand ? Combien de temps cela prendra-t-il ? Comment pouvons-nous suivre l’avancement des différentes missions ? Quels indicateurs utiliser ?

Do

La mise en œuvre du projet est la deuxième phase de la roue de Deming. C’est à ce stade que l’équipe chargée du projet réalise et exécute les tâches qui lui ont été assignées. Il est important de noter que la roue de Deming est un processus itératif, ce qui signifie que la personne responsable du projet peut ajuster la fréquence et la vitesse des itérations en fonction des tâches assignées. En limitant l’ampleur des tâches à accomplir, il est possible d’augmenter le niveau de contrôle.

La mise en œuvre d’un projet court présente plusieurs avantages : elle facilite le pilotage, car les résultats arrivent plus rapidement et plus fréquemment ; elle est plus motivante pour l’équipe ; elle permet une meilleure maîtrise des prévisions, qui sont à court terme et peuvent être ajustées régulièrement. Pendant cette phase, il est important de se poser plusieurs questions : qui fait quoi ? Comment cela va-t-il fonctionner ? Sommes-nous dans les temps ? Le budget est-il suffisant ? Les compétences sont-elles adéquates ? La qualité est-elle bonne ?

La durée de cette phase dépend de l’ambition des objectifs assignés et se termine une fois que tous les objectifs prévus ont été atteints.

Check

La phase de contrôle est essentielle dans le processus d’amélioration continue. C’est à ce stade que l’on mesure les résultats obtenus et que l’on les compare aux objectifs fixés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas de distribuer des bons ou des mauvais points, mais plutôt de prendre conscience des écarts entre la réalité et ce qui était attendu. C’est en identifiant ces écarts que l’on peut apprendre de ses erreurs et améliorer ses prévisions pour le futur.

Cette phase est cruciale car elle permet d’acquérir de l’expérience, comme le montre le concept de la « roue » de l’amélioration continue. En effet, en analysant les résultats obtenus et en se posant les bonnes questions, on évite de répéter les mêmes erreurs et on avance dans la bonne direction.

Pour vérifier si le travail a été effectué correctement, il est important de se poser plusieurs questions : Qui a fait quoi ? Comment s’est déroulé le travail ? Peut-on améliorer les choses ? Quels sont les retours clients ? Avons-nous des problèmes de conception ? Comment s’est passée la communication avec les autres services ? Comment se sont déroulés les partenariats ? Quand avons-nous terminé les différentes phases ? Quels ont été nos points forts ? Quels sont nos axes de progrès ? Combien cela a-t-il coûté ? Combien de temps avons-nous passé sur chaque opération ? Qui doit refaire ? Que reste-t-il à faire et dans combien de temps ?

En répondant à ces questions, on peut identifier les erreurs commises, mettre en place des actions correctives et continuer à avancer sur la voie de l’amélioration continue.

 Act

La phase de la roue de Deming dont nous parlons ici est celle de l’action et de la correction. C’est une étape importante où il est essentiel d’agir et de corriger les choses. En effet, c’est en prenant des décisions et en agissant que nous apprenons le plus, même si cela signifie faire des erreurs. Cette phase nous permet d’identifier les erreurs, de découvrir de nouveaux axes de travail et même de retravailler les procédures mises en place.

Dans cette phase, plusieurs domaines peuvent être concernés. Par exemple, nous pouvons nous demander si la méthode de la roue de Deming a été bien utilisée et si elle a été utile et concluante. Nous pouvons également nous demander s’il est possible d’améliorer cette méthode ou s’il y a d’autres aspects qui pourraient bénéficier de son application.

Pour vérifier le travail à effectuer, il est important de se poser certaines questions. Comment pouvons-nous corriger les choses ? Quelles sont les priorités à fixer ? Pourquoi n’avons-nous pas pu suivre le plan initialement prévu ? Quels moyens devons-nous mettre en œuvre pour améliorer notre fonctionnement ? Quels sont les points incontournables à prendre en compte ? Qu’avons-nous appris de cette expérience ? Quelles erreurs devons-nous éviter la prochaine fois ? Quelles prévisions devons-nous faire pour être mieux préparés à l’avenir ?

Ces questions nous aident à réfléchir sur notre travail et à identifier les actions à entreprendre pour améliorer la qualité et l’efficacité de nos processus.

Les itérations

Une fois que vous avez pris la décision d’agir, il est important de revenir à la phase de planification et de suivre les cycles de la roue de Deming depuis le début. La démarche d’amélioration continue permet d’améliorer les choses grâce à des corrections, des changements et des réorganisations. Au fil de plusieurs cycles, les solutions proposées évoluent vers l’intégration de nouveautés, d’innovations technologiques et de projets d’innovation. C’est un processus qui mène l’entreprise vers une amélioration permanente de son fonctionnement et qui n’a donc pas de fin.

L’expérience cumulée

Dans le système d’amélioration continue de la roue de Deming, l’expérience joue un rôle essentiel. En accumulant les expériences opérationnelles et en tirant des conclusions, nous pouvons enclencher le processus d’amélioration. C’est comme une brique qui empêche la roue de reculer. Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez télécharger l’article en PDF et voter sur son contenu.

Continue Reading