...
Connect with us

Business

Découvrez quel diplôme est nécessaire pour ouvrir votre propre food truck et réaliser votre rêve culinaire !

Published

on

diplome-requis-pour-ouvrir-un-food-truck-et-realiser-votre-reve-culinaire

Diplôme, formation, permis, que faut-il pour créer un food truck ?

Ouvrir un Food Truck ne s’improvise pas, cela nécessite quelques prérequis essentiels tels qu’un diplôme, une formation et un permis d’exploitation. Il est préférable d’anticiper ces exigences avant de se lancer dans cette aventure. Dans cet article, nous détaillons tout ce qu’il faut savoir sur les diplômes requis pour ouvrir un Food Truck.

Sous quel statut juridique exercer votre activité food truck ?

Pour ouvrir un food truck, il existe plusieurs formes juridiques qui conviennent, comme la micro-entreprise, l’EURL ou la SASU.

Que penser de la micro-entreprise pour ouvrir un Food Truck ?

La micro-entreprise est un choix populaire pour les entrepreneurs qui veulent ouvrir un food truck, car elle permet de démarrer une activité sans payer de TVA ni de charges sociales. Cependant, il faut noter que la franchise de TVA signifie que vous ne pourrez pas récupérer la TVA sur vos investissements. Par exemple, pour chaque tranche de 10 000 euros investis, vous perdrez 2 000 euros de TVA qui ne pourront pas être récupérés. Si vous prévoyez d’investir des sommes importantes dans l’achat et l’aménagement de votre camion, il est donc important de réfléchir à l’intérêt de choisir ce régime fiscal. Je vous recommande vivement de réaliser un prévisionnel financier afin de choisir le statut juridique le mieux adapté à votre situation.

EIRL, EURL ou SASU ?

Si vous envisagez d’ouvrir un food truck, vous devrez prendre en compte les diplômes nécessaires pour exercer cette activité. Il est important de comprendre que les exigences peuvent varier en fonction du pays et de la région dans lesquels vous souhaitez vous installer. Cependant, il existe quelques diplômes couramment demandés pour ouvrir un food truck.

Tout d’abord, il est souvent nécessaire d’obtenir un diplôme en gestion culinaire ou en gestion de restaurant. Ces diplômes vous permettront d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer efficacement votre entreprise de food truck, y compris la gestion des opérations quotidiennes, la gestion du personnel et la gestion des coûts.

Ensuite, il peut être utile d’obtenir un diplôme en cuisine ou en arts culinaires. Ce type de diplôme vous permettra de développer vos compétences en matière de préparation des aliments, de création de menus et de techniques de cuisson.

De plus, certains pays ou régions peuvent exiger que vous obteniez un permis de nourriture ou une certification en sécurité alimentaire. Ces certifications garantissent que vous respectez les normes de sécurité alimentaire et que vous pouvez manipuler les aliments en toute sécurité.

Enfin, il peut être avantageux d’obtenir des certifications spécifiques à votre domaine d’activité, telles que la certification en cuisine de rue ou la certification en cuisine mobile. Ces certifications peuvent renforcer votre crédibilité et votre expertise en tant que propriétaire de food truck.

En résumé, les diplômes requis pour ouvrir un food truck peuvent varier selon le pays et la région dans lesquels vous souhaitez exercer. Cependant, il est souvent recommandé d’obtenir un diplôme en gestion culinaire ou en gestion de restaurant, ainsi qu’un diplôme en cuisine ou en arts culinaires. De plus, il peut être nécessaire d’obtenir des certifications spécifiques à votre domaine d’activité, telles que la certification en cuisine de rue. N’oubliez pas de vérifier les exigences spécifiques de votre région avant de vous lancer dans cette excitante aventure culinaire.

L’exploitant du food-truck est-il artisan ou commerçant ?

Tout dépend de l’activité principale de ton food truck. Si tu cuisines des plats à emporter ou à livrer, tu seras considéré comme un artisan et tu devras t’enregistrer auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Si tu revends des plats préparés, tu seras considéré comme un commerçant et tu devras t’enregistrer auprès de la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Dans les deux cas, tu devras te rendre dans ton Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour accomplir les formalités nécessaires.

Ou domicilier ma société food truck ?

Lorsque vous créez une entreprise, il est nécessaire d’avoir un siège social, même si votre activité ne s’y déroule pas. Pour la plupart des food trucks, ils choisissent de domicilier leur siège social à leur domicile, ce qui leur permet d’optimiser leurs revenus en évitant de louer un bureau supplémentaire.

En ce qui concerne les tarifs, nous proposons différentes offres avec un prix moyen global de 368€. Notre offre gratuite ne nécessite aucun frais supplémentaire, tandis que notre offre standard est proposée à 129€ plus les frais. Pour une offre premium, le prix est de 249€ plus les frais.

Nos clients nous ont attribué une note moyenne de 4,7 sur 5, avec plus de 2785 avis vérifiés sur Avis vérifiés et plus de 3605 avis sur TrustPilot.

En choisissant notre service, vous bénéficiez d’un accompagnement complet pour les entrepreneurs, y compris des conseils juridiques et une assistance pour votre business plan. Nous sommes là pour vous aider dans toutes les étapes de la création d’entreprise, y compris la rédaction de contrats et le droit social.

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos tarifs, n’hésitez pas à découvrir nos offres sur notre site web.

Diplôme et formation nécessaires pour ouvrir un Food Truck

decouvrez-quel-diplome-est-necessaire-pour-ouvrir-votre-propre-food-truck-et-realiser-votre-reve-culinaire
Ouvrir un food truck ne nécessite pas de diplôme particulier, mais cela demande de suivre des formations spécifiques.

La formation sur l’hygiène alimentaire

La réglementation sur l’hygiène des denrées alimentaires exige que toute personne manipulant des aliments reçoive une formation sur l’hygiène alimentaire. Les food trucks doivent également avoir au moins un membre du personnel ayant suivi une formation sur l’hygiène alimentaire. Cette formation, d’une durée de 14 heures, permet de se familiariser avec les règlementations spécifiques liées à la restauration. Cette obligation s’applique à tous les établissements de restauration, y compris les food trucks. La formation doit être effectuée auprès d’un organisme habilité et déclaré auprès des autorités compétentes. Il est également possible de répondre à cette obligation si vous avez travaillé pendant au moins trois ans dans une entreprise du secteur alimentaire en tant que gestionnaire ou exploitant. La formation n’a pas de date de validité et n’a pas besoin d’être renouvelée.

Le diplôme et formation nécessaires pour ouvrir un Food Truck : les normes d’hygiène

Les exigences pour ouvrir un food truck sont similaires à celles des restaurants traditionnels. En plus de la formation non diplômante mentionnée précédemment, tous les food trucks non végétaliens doivent s’enregistrer auprès de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations). En tant que propriétaire de food truck, vous n’êtes pas obligé d’obtenir une certification sanitaire, mais vous devez rédiger un plan de maîtrise sanitaire (PMS).

Le permis d’exploitation

Pour ouvrir un food truck et vendre de l’alcool, il est important de suivre une formation permis d’exploitation. Ce n’est pas un diplôme, mais une certification qui vous permet d’obtenir une licence restaurant et autorise la vente d’alcool dans votre établissement. La certification est valable pendant 10 ans et doit être renouvelée.

Les obligations pour créer un food truck

Ouvrir un food truck demande de respecter certaines règles et réglementations.

Obtenir une carte de commerçant ambulant

Pour ouvrir un food truck, il est obligatoire d’obtenir une carte de commerçant ambulant, également appelée carte d’activité ambulante. Cette carte doit être demandée auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Les artisans doivent s’adresser à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), tandis que les commerçants doivent se tourner vers la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI).

Si vous faites la demande pendant la création de votre société, vous devrez remplir le Cerfa N°14022 pour obtenir une carte provisoire valable un mois. Cela vous permettra de commencer à exercer en attendant d’obtenir votre carte officielle. La durée de validité de la carte de commerçant ambulant est de 4 ans et elle peut être renouvelée aussi longtemps que votre activité dure.

Le stage de préparation à l’installation pour les futurs artisans

Lorsqu’un artisan décide de créer son entreprise, il doit suivre une formation obligatoire auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Cependant, il existe quelques exceptions à cette règle. Par exemple, si l’entrepreneur est accompagné par un organisme d’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise, s’il possède un diplôme de niveau Bac+2 en gestion et en économie, s’il est entrepreneur indépendant ou conjoint collaborateur depuis au moins 3 ans, ou s’il cotise depuis au moins 3 ans à une caisse de retraite pour cadres. Il est donc important de se renseigner sur les diplômes requis dans le domaine spécifique du food truck.

Le permis d’occupation temporaire du domaine public

Pour réussir dans le domaine du food truck, il y a trois critères essentiels à prendre en compte : l’emplacement, la qualité de l’offre et une bonne gestion. L’emplacement est crucial pour assurer le succès de votre entreprise. Idéalement, un food truck devrait se déplacer sur plusieurs sites de qualité afin de diversifier sa clientèle et d’occuper le terrain. Il existe deux types d’emplacement : ceux situés sur des terrains privés et ceux situés sur le domaine public.

Les emplacements situés sur un terrain privé

Pour ouvrir un food truck, il est essentiel d’obtenir l’accord du propriétaire et de payer un loyer. Ce loyer peut être fixe ou basé sur une commission sur le chiffre d’affaires, selon les arrangements convenus avec le propriétaire. Cela est particulièrement important si votre food truck est situé sur une propriété privée.

Les emplacements situés sur le domaine public

Pour ouvrir un food truck sur le domaine public, comme une route ou un parking, vous devez obtenir un permis d’occupation temporaire du domaine public. Ce permis est généralement délivré par la mairie, mais dans certains cas, il peut être obtenu auprès de la préfecture pour les routes départementales et certains axes urbains importants. Il est essentiel d’obtenir ce permis pour pouvoir exercer votre activité en toute légalité et éviter tout problème avec les autorités.

Faire homologuer votre camion en véhicule automoteur spécialement aménagé (VASP)

Pour ouvrir un food truck, il est important de savoir que depuis 2018, les véhicules doivent être homologués Véhicule Automoteur Spécifique (VASP) pour passer le contrôle technique. Cependant, obtenir les informations nécessaires à l’homologation peut parfois être difficile. Dans ce cas, vous devrez contacter la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), qui vous indiquera la marche à suivre. De plus, votre camion ou caravane devra être conforme à la réglementation applicable aux établissements recevant du public (ERP). Si vous avez des questions supplémentaires sur les diplômes requis pour ouvrir un food truck, n’hésitez pas à les poser.

Les assurances

Il est essentiel de s’assurer lorsque l’on crée une entreprise, afin de se protéger contre les imprévus et de garantir la sécurité des tiers. Les principales assurances nécessaires pour un food truck sont la Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro), l’assurance du véhicule contre le vol, les intempéries, le vandalisme ou l’incendie, ainsi que l’assurance de la perte d’exploitation. Il est à noter que la plupart du temps, l’assurance RC Pro comprend une protection juridique. Il est également important de souligner que les personnes physiques et les entreprises qui utilisent un ou plusieurs véhicules terrestres à moteur et dont la responsabilité peut être engagée doivent obligatoirement être assurées.

Le respect des règles commerciales

L’ouverture d’un food truck ne nécessite pas de diplôme spécifique, mais il est important de respecter la réglementation commerciale. Vous devez vous assurer que les prix sont affichés correctement et à jour, et suivre les règles spécifiques à votre activité. Par exemple, si vous vendez des produits alimentaires emballés, vous devez respecter la chaîne du froid et indiquer la date limite de consommation ainsi que les allergènes éventuels. Il est également essentiel de connaître et de respecter les règles du lieu où vous exercez votre activité, comme les marchés communaux qui ont souvent un règlement intérieur. De plus, les food trucks doivent se conformer aux normes d’hygiène et de sécurité pour le camion et son aménagement. N’oubliez pas que votre food truck peut faire l’objet d’un contrôle sanitaire à tout moment, et une non-conformité peut entraîner la fermeture de votre commerce.

Continue Reading