...
Connect with us

Finance

Utilité, définition et mode d’emploi : tout ce que vous devez savoir !

Published

on

utilite-definition-et-mode-demploi-le-guide-complet-pour-tout-comprendre

Le budget de trésorerie : Définition, utilité et mode d’emploi

Le budget de trésorerie est un outil essentiel pour le succès de toute entreprise, peu importe son statut juridique ou son activité. Il permet de prévoir les entrées et les sorties d’argent sur une période donnée, ce qui permet à l’entreprise d’anticiper les difficultés financières et de prendre les mesures nécessaires. Le budget de trésorerie est généralement présenté sous forme d’un tableau qui recense les flux de trésorerie entrants et sortants sur une période de 12 mois. Il peut être suivi en permanence ou à intervalles réguliers. Grâce à ce budget, l’entreprise peut identifier les conséquences financières de ses décisions prévisionnelles et comparer les flux de trésorerie. Le solde de trésorerie se calcule en fin de chaque période en prenant en compte les encaissements et les décaissements. Un excédent de trésorerie signifie que le solde est positif, une situation équilibrée correspond à un solde nul, tandis qu’un besoin de trésorerie indique un solde négatif.

A quoi sert le budget de trésorerie ?

utilite-definition-et-mode-demploi-tout-ce-que-vous-devez-savoir
L’utilité de la gestion de trésorerie pour une entreprise est multiple. Elle permet d’améliorer la communication entre les partenaires financiers, de mesurer la performance, de suivre la trésorerie au quotidien et d’identifier les causes d’une trésorerie négative. Elle permet également d’anticiper les besoins en financement et de prendre des décisions pour résoudre les difficultés rencontrées. En résumé, la gestion de trésorerie est essentielle pour assurer la santé financière d’une entreprise.

Quelles sont les composantes du budget de trésorerie ?

Le budget de trésorerie est un outil essentiel pour une entreprise, car il permet de prévoir et de gérer les flux monétaires entrants et sortants. Les encaissements représentent les sommes d’argent que l’entreprise s’attend à recevoir, comme les paiements des clients ou les subventions gouvernementales. Les décaissements, quant à eux, sont les sommes d’argent que l’entreprise doit payer, comme les fournisseurs, les salaires et les taxes.

Pour construire le budget de trésorerie, il est important de recenser tous les flux monétaires prévisionnels, de les classer dans un tableau et d’indiquer la période où ils doivent se produire. Par exemple, si une entreprise a acheté des marchandises en janvier mais doit les payer fin février, cette dépense sera enregistrée dans la colonne de janvier pour les décaissements. De même, si elle a vendu des marchandises en janvier mais sera payée mi-février, cette entrée d’argent sera enregistrée dans la colonne de février pour les encaissements.

Il est également important de prendre en compte les délais de paiement négociés avec les fournisseurs et les clients, ainsi que les échéances fiscales et sociales. Toutes ces informations permettront de construire un budget de trésorerie précis.

En résumé, le budget de trésorerie est un outil essentiel pour prévoir et gérer les flux monétaires d’une entreprise. En recensant tous les flux entrants et sortants prévisionnels et en prenant en compte les délais de paiement, il permet d’éviter les problèmes de trésorerie et de prendre les décisions financières appropriées.

Continue Reading