...
Connect with us

Business

Comprendre le lien essentiel entre la trésorerie et le BFR

Published

on

le-lien-essentiel-entre-la-tresorerie-et-le-bfr-tout-comprendre

Le lien entre la Trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Avoir une bonne trésorerie est crucial pour toute entreprise. C’est ce que beaucoup de dirigeants considèrent comme le nerf de la guerre. Il est surtout lors des phases de développement ou de difficultés financières que l’on réalise son importance et sa capacité à générer des problèmes lorsqu’elle vient à manquer.

En effet, un manque de trésorerie non seulement entrave le fonctionnement de l’entreprise, mais génère également des coûts financiers, du stress, une perte de temps conséquente et une impuissance pour le dirigeant. Étudier le bilan et les flux financiers à travers des indicateurs tels que le fonds de roulement et le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) n’est pas réservé aux analystes ou aux situations exceptionnelles (évaluation, prévisionnel, recherche de financement…). Ils peuvent être utilisés par les dirigeants d’entreprise pour anticiper les tensions sur le financement de l’activité qui se répercutent inévitablement sur la trésorerie.

Donc, si vous voulez gérer efficacement votre entreprise, il est important d’avoir une compréhension approfondie de la relation entre la trésorerie et le BFR. Cela vous permettra d’anticiper les problèmes potentiels liés au financement de votre activité et d’adopter les mesures nécessaires pour maintenir une trésorerie saine.

Pour en savoir plus sur la gestion de votre entreprise et découvrir nos outils utiles, n’hésitez pas à consulter notre site. Nous sommes là pour vous aider à réussir dans votre activité !

Les fonds propres adaptés : les bases d’une trésorerie saine

comprendre-le-lien-essentiel-entre-la-tresorerie-et-le-bfr
Les fonds propres sont un élément vital pour toute entreprise. Ils sont formés par le capital social et les résultats non distribués en dividendes accumulés au fil du temps. Ces fonds propres servent à financer la création et le développement de l’entreprise. Chaque année, ils peuvent être augmentés ou réduits en fonction du résultat de l’exercice (bénéfice ou perte).

Si les fonds propres sont positifs, cela signifie que l’entreprise dispose de moyens financiers pour financer des achats à long terme tels que des investissements en équipements ou en bâtiments, ainsi que l’activité courante de l’entreprise comme les achats de marchandises et les charges d’exploitation. En revanche, si les fonds propres sont négatifs (en raison de pertes sur les exercices précédents), l’entreprise doit trouver un financement supplémentaire pour couvrir ses investissements et son activité.

Si vous cherchez des conseils pour financer votre activité, nous avons des outils qui peuvent vous aider. N’hésitez pas à les consulter!

Dans une entreprise, la trésorerie est l’affaire de tous

La trésorerie est un aspect crucial dans une entreprise, en particulier pour les petites et moyennes entreprises (PME). Il est important que toute l’équipe soit consciente de son importance et y contribue collectivement.

Différents services et collaborateurs ont un rôle à jouer dans la gestion de la trésorerie. Le service commercial peut influencer les conditions de paiement en négociant des délais avec les clients. Le service des achats peut négocier les prix et les délais de paiement avec les fournisseurs. Le service administratif peut optimiser la trésorerie en mettant en place des indicateurs et en utilisant l’escompte. Même la logistique peut contribuer en optimisant la rotation des stocks.

Il est essentiel que la direction sensibilise l’ensemble de l’entreprise à l’importance de la gestion de la trésorerie. Cela se fait en montrant son souci des économies et en partageant la responsabilité de la gestion de la trésorerie au sein de l’entreprise.

Pour que cette approche soit efficace, elle doit être initiée par les dirigeants, communiquée à tous les services de l’entreprise, mise en œuvre par l’équipe administrative qui fournit les supports chiffrés et techniques nécessaires, et suivie par chaque responsable de service.

En travaillant ensemble pour réduire les sommes immobilisées hors de l’entreprise, une gestion efficace de la trésorerie peut être mise en place, ce qui contribuera à la stabilité financière et à la croissance de l’entreprise.

Qu’est-ce que le fonds de roulement (FR) et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) ?

Le fonds de roulement est essentiel pour assurer le bon fonctionnement d’une entreprise. C’est la somme d’argent dont dispose l’entreprise pour financer son activité. Si le fonds de roulement est supérieur au besoin en fonds de roulement, l’entreprise n’a pas besoin d’emprunter car elle a accumulé suffisamment de réserves. Elle dispose donc d’une trésorerie positive. En revanche, si le fonds de roulement est inférieur au besoin en fonds de roulement, l’entreprise devra trouver des solutions de financement pour assurer son fonctionnement.

Schématiquement on peut visualiser le fonds de roulement sur un bilan de la manière suivante :

Avez-vous déjà entendu parler du fonds de roulement (FR) ? Si vous êtes propriétaire d’une entreprise ou si vous vous intéressez à la finance, il est fort probable que vous en ayez entendu parler. Mais savez-vous vraiment ce que cela signifie et comment il est lié au besoin en fonds de roulement (BFR) ? Dans cet article, nous allons explorer cette relation et vous donner une meilleure compréhension de ces concepts financiers importants.

Le fonds de roulement (FR) est un terme utilisé pour décrire la capacité d’une entreprise à couvrir ses obligations à court terme. Il représente la différence entre les actifs à court terme (comme les liquidités, les stocks et les créances clients) et les passifs à court terme (comme les dettes fournisseurs et les charges à payer). Le FR est un indicateur clé de la santé financière d’une entreprise, car il mesure sa capacité à faire face à ses besoins immédiats de liquidités.

Maintenant, parlons du besoin en fonds de roulement (BFR). Le BFR est une mesure utilisée pour évaluer le montant de trésorerie nécessaire pour financer les opérations quotidiennes d’une entreprise. Il est calculé en soustrayant les passifs circulants des actifs circulants. En d’autres termes, le BFR représente la différence entre les ressources financières générées par l’entreprise à court terme et les ressources nécessaires pour soutenir ses activités courantes.

Il y a une relation étroite entre le FR et le BFR. En effet, un FR positif indique que l’entreprise dispose d’un excédent de liquidités pour financer ses activités courantes, ce qui réduit le besoin de recourir à des sources de financement externes. D’autre part, un FR négatif signifie que l’entreprise doit trouver des sources de financement supplémentaires pour combler son manque de liquidités.

Il est important de noter que la gestion efficace du BFR peut avoir un impact significatif sur le FR d’une entreprise. En réduisant les délais de paiement des clients, en optimisant les délais de paiement aux fournisseurs et en gérant efficacement les stocks, une entreprise peut réduire son besoin en fonds de roulement et améliorer ainsi son FR.

En conclusion, le fonds de roulement (FR) et le besoin en fonds de roulement (BFR) sont deux concepts financiers importants qui sont étroitement liés. Le FR mesure la capacité d’une entreprise à couvrir ses obligations à court terme, tandis que le BFR évalue le montant de trésorerie nécessaire pour financer les opérations quotidiennes. Une bonne gestion du BFR peut aider à améliorer le FR d’une entreprise et à renforcer sa santé financière globale.

Le lien entre  le besoin en fonds de roulement(BFR), le fonds de roulement (FR) et la trésorerie peut s’illustrer de la manière suivante :

Le lien entre le Fonds de Roulement (FR), les Besoins en Fonds de Roulement (BFR) et la Trésorerie est étroitement lié. Lorsque l’excédent de financement à long terme (le FR) dépasse les besoins de financement à court terme (le BFR), une entreprise dispose d’une trésorerie moyenne positive. En revanche, si le FR est inférieur au BFR, l’entreprise se retrouve avec une trésorerie moyenne négative. Ce lien entre le FR, le BFR et la trésorerie est crucial pour assurer la stabilité financière d’une entreprise à court et à long terme.

Généralement, le cycle de financement de l’entreprise fonctionne ainsi :

L’excédent de trésorerie à long terme est essentiel pour répondre aux besoins de trésorerie à court terme d’une entreprise. Il est important que l’entreprise réalise des bénéfices et les conserve sous forme de réserves dans ses fonds propres afin de maintenir un flux régulier de liquidités. Cela lui permettra de faire face aux dépenses imprévues ou aux périodes de faible activité sans avoir à recourir à des emprunts ou à des sources externes de financement. En veillant à maintenir un excédent de trésorerie solide, une entreprise peut améliorer sa stabilité financière et sa capacité à faire face aux défis économiques.

La trésorerie se calcule alors de la manière suivante :

La trésorerie est un aspect essentiel de toute entreprise. Une formule simple pour calculer la trésorerie est Trésorerie = Fonds de roulement – Besoin en fonds de roulement (BFR). Pour améliorer la trésorerie, il est possible d’augmenter le fonds de roulement ou de réduire le BFR.

Augmenter le FR, cela peut se faire de deux manières :

Il existe deux moyens principaux pour augmenter les fonds propres d’une entreprise : trouver du financement externe ou affecter une partie des bénéfices aux réserves. Le financement peut prendre différentes formes, telles que l’apport de capital, les comptes courants bloqués, les emprunts à long terme ou l’entrée de nouveaux investisseurs. D’autre part, l’affectation des bénéfices aux réserves consiste à mettre de côté une partie des bénéfices réalisés en prévision de futurs investissements.

D’un autre côté, réduire les immobilisations est un autre moyen de gérer la trésorerie et le BFR. Cela peut être fait en se séparant d’investissements non stratégiques qui ne contribuent pas directement aux objectifs de l’entreprise. En se débarrassant de ces immobilisations, l’entreprise peut libérer des ressources financières qui peuvent être utilisées pour améliorer sa trésorerie.

En résumé, pour optimiser la trésorerie et le BFR, il est important d’augmenter les fonds propres de l’entreprise en trouvant du financement externe ou en affectant une partie des bénéfices aux réserves. Il est également essentiel de réduire les immobilisations non stratégiques afin de libérer des ressources financières. Ces mesures contribueront à renforcer la position financière de l’entreprise et à assurer sa stabilité à long terme.

Baisser le BFR peut aussi se faire de deux manières :

Pour augmenter le financement à court terme d’une entreprise, il existe plusieurs options telles que les emprunts de court terme et les apports en comptes courants des associés. Cependant, il est important de noter que tirer les règlements fournisseurs peut être une solution temporaire et présente des limites.

D’un autre côté, pour réduire les besoins financiers à court terme, il est possible de travailler sur la diminution des crédits clients, des stocks et des charges d’exploitation. Cette démarche peut être complexe, car il faut prendre en compte les chiffres réels de l’entreprise plutôt que des prévisions généralement plus favorables.

Si vous souhaitez approfondir le sujet de la maîtrise du besoin en fonds de roulement (BFR), nous vous invitons à lire notre article dédié.

En cas de besoin de trésorerie, vous pouvez également envisager une alternative digitale telle que l’affacturage. Cette solution est rapide, fiable et sans engagement.

N’hésitez pas à télécharger notre article en PDF pour en savoir plus. Et si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Continue Reading