...
Connect with us

Finance

Comment utiliser le diagramme d’Ishikawa pour analyser les problèmes et améliorer votre entreprise : définition, principe et exemple

Published

on

diagramme-dishikawa-comment-analyser-les-problemes-et-ameliorer-votre-entreprise-guide-complet

Le diagramme d’Ishikawa est un outil essentiel pour résoudre les problèmes auxquels une entreprise peut être confrontée. Il est également connu sous le nom de diagramme de causes et effets ou diagramme en arêtes de poisson. Ce diagramme, créé par Kaoru Ishikawa, utilise la forme d’un arbre avec plusieurs branches pour représenter l’effet ou le problème principal à résoudre, ainsi que les causes qui y sont associées. Ces causes sont représentées par les « 5 M », qui sont les différentes composantes de l’entreprise. Kaoru Ishikawa était un ingénieur japonais qui a travaillé pour Nissan et a contribué à développer la gestion d’entreprise. Le diagramme d’Ishikawa est un outil précieux pour toute entreprise cherchant à résoudre efficacement ses problèmes.

Pourquoi utiliser le diagramme d’Ishikawa ?

Le diagramme d’Ishikawa est un outil très utile pour identifier les causes d’un problème au sein d’une entreprise. Par exemple, si une entreprise connaît une baisse de son chiffre d’affaires, le diagramme d’Ishikawa permettra de comprendre les raisons de cette baisse. Les causes identifiées sont ensuite classées par ordre d’importance, ce qui permet à l’entreprise de prioriser les actions à entreprendre pour résoudre le problème. Ce qui rend cet outil encore plus efficace, c’est qu’il offre une représentation visuelle claire et facilite ainsi la communication autour du problème. De plus, il donne aux dirigeants une vision synthétique et précise de l’effet néfaste identifié. Le diagramme d’Ishikawa peut être utilisé par toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur domaine d’activité, en cas de dysfonctionnement. Cependant, il est important de noter que cet outil n’est pas adapté au développement global de l’entreprise, mais plutôt à la résolution de problèmes spécifiques. Il est également possible de l’utiliser pour développer l’entreprise en identifiant un « faux effet » (un objectif à atteindre) et en utilisant les « 5 M » comme leviers plutôt que d’identifier des causes.

Les 5 M du diagramme d’Ishikawa

comment-utiliser-le-diagramme-dishikawa-pour-analyser-les-problemes-et-ameliorer-votre-entreprise-definition-principe-et-exemple
Les causes d’un problème peuvent être regroupées en cinq catégories, connues sous le nom des 5 M : Méthode, Matière, Milieu, Matériel et Main-d’œuvre. La méthode concerne le processus de production du produit ou service, la recherche et développement. La matière fait référence aux matériaux utilisés pour la production du bien. Le milieu englobe le contexte concurrentiel et l’état du marché. Le matériel comprend les machines, le parc informatique et les logiciels, c’est-à-dire tous les équipements qui apportent de la valeur ajoutée au matériau de base. Et enfin, la main-d’œuvre correspond aux collaborateurs et à toutes les interventions humaines.

Il est également possible de créer de nouvelles catégories de causes en fonction du problème observé et des objectifs de l’entreprise. Par exemple, on peut ajouter une catégorie « Moyen financier » pour accorder une importance particulière à cet aspect, qui est normalement compris dans la catégorie « Matériel ». L’essentiel est d’adapter ces catégories en fonction du contexte de l’entreprise, de ses objectifs et de sa problématique.

La méthodologie de construction d’un diagramme d’Ishikawa peut être divisée en quatre grandes étapes.

1. Pointer l’effet

Il est facile pour un entrepreneur de percevoir les effets d’un problème, car cela peut se manifester de différentes façons : une baisse du chiffre d’affaires, une diminution de la production ou encore un manque de motivation chez les collaborateurs.

2. Dresser les causes

Le diagramme d’Ishikawa, également connu sous le nom de diagramme de causes et effets, est un outil utilisé par les dirigeants pour analyser les causes d’un problème ou d’un effet observé. Il consiste à faire un brainstorming avec des experts ou des collaborateurs afin de lister toutes les causes potentielles qui peuvent avoir une influence sur l’effet observé. Ensuite, ces causes sont catégorisées au sein de chaque « M » du diagramme.

Le but de cette démarche est de mieux comprendre les différentes causes qui contribuent à un problème donné, afin de pouvoir trouver des solutions appropriées. En identifiant clairement les causes, il devient plus facile de prendre des mesures correctives efficaces.

Le diagramme d’Ishikawa est un outil précieux pour résoudre les problèmes et améliorer les processus dans divers domaines, tels que la gestion de la qualité, la production industrielle, le marketing, etc. En utilisant cette méthode, les dirigeants peuvent obtenir une vision globale des causes potentielles et prendre des décisions éclairées pour résoudre les problèmes.

3. Repérer les causes sur lesquelles l’entreprise peut agir

Pour chaque cause identifiée dans le diagramme d’Ishikawa, il est important pour l’entreprise de se poser les bonnes questions afin de comprendre l’origine de cette cause. Par exemple, si la cause est liée à la méthode, il pourrait s’agir d’un manque d’innovation. Dans ce cas, il faut se demander pourquoi ce manque est présent, que ce soit un problème financier ou un manque d’idées. Il est essentiel de continuer à creuser jusqu’à trouver la véritable origine du problème.

4. Hiérarchiser les causes

Lorsque nous utilisons le diagramme d’Ishikawa pour identifier les causes d’un problème, il est important de leur attribuer un poids. Cela nous permet de déterminer quelle cause a le plus d’influence sur l’effet que nous observons. En hiérarchisant les causes, nous pouvons ensuite orienter nos actions vers celles qui doivent être traitées en priorité pour résoudre le problème. Une fois que nous avons terminé toutes les étapes du processus, il revient au dirigeant de prendre des mesures pour résoudre le problème rencontré par son entreprise.

Exemple d’utilisation : le cas d’un restaurant

Imaginons que vous êtes propriétaire d’un restaurant et que vous remarquez une baisse de fréquentation. Pour comprendre les raisons de ce phénomène, vous pouvez utiliser le diagramme d’Ishikawa. Dans cet exemple, les causes identifiées peuvent être regroupées en cinq catégories : la méthode (les processus de fabrication et les recettes utilisées), la matière (la qualité des ingrédients), le milieu (la présence d’un nouveau concurrent ou les évolutions des habitudes de consommation), le matériel (le mobilier vieillissant ou l’aménagement intérieur peu attrayant) et la main-d’œuvre (l’attitude du personnel envers les clients).

Pour prioriser ces causes, vous devrez tenir compte de leur impact et de votre capacité à agir dessus. Par exemple, dans cet exemple, il serait important de commencer par se pencher sur la main-d’œuvre, en optimisant la gestion du personnel plutôt qu’en investissant davantage de ressources financières. Une autre cause déterminante pourrait être la présence d’un nouveau concurrent, ce qui nécessiterait une étude qualitative du marché pour mieux comprendre les attentes des consommateurs et y répondre plus efficacement que la concurrence. Enfin, le matériel pourrait être considéré comme une cause moins prioritaire, car le restaurant n’a peut-être pas le budget nécessaire pour réaménager sa salle.

En analysant ces différentes causes avec le diagramme d’Ishikawa, vous pourrez identifier les actions à entreprendre pour inverser la tendance et attirer à nouveau les clients dans votre restaurant.

Continue Reading