Business

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les boutiques de CBD : statut juridique, objet, personnel et restrictions

Published

on

Les boutiques spécialisées dans les produits à base de CBD sont de plus en plus populaires en France. Leur nombre a considérablement augmenté ces dernières années, passant de 400 en 2020 à 2 500 en 2022. Avec plus de 7 millions de consommateurs, le marché du CBD attire de nombreux entrepreneurs et même de grandes enseignes comme Monoprix et Carrefour, qui ont récemment ouvert des « espaces CBD ». Si vous souhaitez vous lancer dans ce secteur en plein essor, nous avons quelques conseils pour vous.

Quel statut juridique pour sa boutique de CBD ?

Les boutiques spécialisées dans les produits à base de cannabidiol (CBD) ont généralement le statut de SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Ce statut présente plusieurs avantages pour les petits commerces, tels qu’un capital initial sans minimum obligatoire et la possibilité pour l’associé unique de rédiger librement les statuts de l’entreprise. Si l’activité se développe et nécessite l’arrivée de nouveaux associés, il est également possible de passer en SAS. L’associé unique de la boutique de CBD est affilié au régime général de la sécurité sociale, ce qui lui offre une protection sociale similaire à celle d’un salarié affilié au même régime. En termes fiscaux, il est également possible d’opter temporairement pour le régime des sociétés de personnes conformément à la LME du 4 août 2008. L’associé unique d’une boutique de CBD sous le statut SASU est responsable dans la limite de ses apports. Si l’entrepreneur individuel souhaite accueillir un ou plusieurs associés dans son entreprise de CBD, il lui suffira de céder une partie de ses actions.

Quel objet pour votre boutique de CBD ?

Il est vivement recommandé d’élargir l’objet de votre entreprise pour inclure des produits de bien-être et de relaxation. Cela vous permettra de diversifier votre offre en fonction des opportunités. De plus, cela augmentera vos chances d’obtenir un financement, car les banques sont très réticentes à financer les projets liés au CBD, malgré la légalité de la substance. Cependant, il est impératif de mentionner le cannabidiol (CBD) et de rassurer les législateurs sur votre intention de respecter la législation en vigueur avec vos produits. Il est également conseillé d’intégrer la notion d’exportation, même si vous prévoyez de vendre en France dans un premier temps. D’un point de vue strictement économique, les commerçants français bénéficient d’un avantage compétitif majeur. Étant donné que la France représente environ 60 % de la production européenne de chanvre cultivé, matière première à partir de laquelle le cannabidiol est extrait, les détaillants bénéficient de tarifs très compétitifs en raison de la disponibilité de la matière première. Les coûts de transport sont également réduits puisque les produits sont disponibles sur le territoire français. En principe, l’exportation est une excellente idée, surtout si votre boutique est située près d’une frontière. Veillez également à intégrer la vente en ligne et la livraison à domicile dans l’objet de votre entreprise de CBD.

Attention aux restrictions sur le marketing et la communication


Il est important de respecter certaines restrictions lors de vos communications, que ce soit en ligne ou hors ligne. Par exemple, il est interdit de mentionner les propriétés thérapeutiques, les effets antalgiques ou les vertus anti-inflammatoires de vos produits à base de cannabidiol.

Horaires d’ouverture

Les boutiques spécialisées dans les produits de CBD, ou de bien-être en général, ont généralement des horaires d’ouverture similaires à ceux des autres commerces de proximité. Elles sont ouvertes du lundi au samedi, de 9h30 à 18h30. Cela permet aux clients de se rendre dans ces boutiques pendant la semaine ou le weekend, selon leurs disponibilités. N’hésitez pas à vous rendre dans ces boutiques pendant ces horaires pour découvrir les produits de CBD disponibles et obtenir des conseils auprès du personnel qualifié.

Le personnel de votre boutique de CBD>

Le statut SASU est idéal pour les boutiques de CBD qui souhaitent embaucher du personnel. Si vous ne souhaitez pas gérer votre boutique vous-même, vous pouvez engager un vendeur ou un gérant. Pour réduire les coûts de cette embauche, il est possible d’engager un jeune en alternance. Cela vous permettra d’avoir un personnel compétent tout en bénéficiant d’avantages financiers.

Le choix du fournisseur

Le choix du fournisseur de CBD est crucial pour votre entreprise. Il aura un impact direct sur vos marges, votre rentabilité et votre capacité à satisfaire les commandes de vos clients. En France, il existe de nombreux fournisseurs parmi lesquels Pro 4 You. N’hésitez pas à comparer les offres et à faire jouer la concurrence pour trouver la meilleure affaire. Le lien vers l’article en PDF est disponible pour plus d’informations.

Quitter la version mobile