Business

Les clés pour déterminer le prix de vente optimal de votre produit ou service

Published

on

Fiche pratique Gestion : Comment calculer un prix de vente ?


Calculer le prix de vente est une étape cruciale dans toute relation commerciale. Non seulement il représente le montant que vous recevrez lors de la vente de votre produit ou service, mais il est également un indicateur de la valeur que vous accordez à votre offre ainsi que du montant qu’un acheteur est prêt à payer pour l’acquérir.

Le prix de vente va au-delà d’un simple chiffre. Il joue un rôle dans l’évaluation du produit (ou du service) acheté (« c’est un bon rapport qualité-prix »), l’image de l’entreprise (« chez SARL XXX, ils sont bien, mais qu’est-ce qu’ils sont chers ! »), ainsi que dans la gestion et la rentabilité de l’entreprise. Déterminer les prix est donc une étape importante qui nécessite une compréhension approfondie des différentes méthodes et formules utilisées pour fixer le prix, car cela influencera également la rentabilité de l’entreprise en définissant la marge et le taux de marge qui en découleront. L’objectif étant d’atteindre rapidement le seuil de rentabilité.

Pour déterminer un prix de vente adapté à une gestion saine de l’entreprise, il est essentiel de connaître le coût de revient (ou à défaut les prix d’achat) des produits ou services proposés. Avoir un prix de vente adapté est la première étape vers la rentabilité, car cela permet de réaliser une marge sur chaque vente, ce qui facilite la gestion de l’entreprise. En revanche, se tromper durablement et régulièrement sur les prix de vente peut entraîner des tensions sur la trésorerie de l’entreprise et la mettre en danger.

En résumé, le calcul du prix de vente est un élément crucial pour toute entreprise. Il ne s’agit pas seulement d’un chiffre, mais d’un indicateur de la valeur de votre offre et de la marge que vous pouvez réaliser. Il est donc essentiel de maîtriser les méthodes et les formules pour fixer le prix afin d’assurer la rentabilité de l’entreprise.

Profitez de l’accompagnement d’un Expert-Comptable

Vous êtes à la recherche d’une solution comptable et de gestion d’entreprise efficace ? Ne cherchez plus, nous avons ce qu’il vous faut !

Avec notre service, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour établir votre bilan, votre compte de résultat et toutes vos obligations fiscales. Et ce n’est pas tout, notre équipe d’experts comptables s’engage à attester tous vos documents pour une tranquillité d’esprit totale.

Et si vous en avez assez des piles de paperasse, nous avons la solution : zéro papier ! Grâce à notre système connecté à votre banque, vous pouvez suivre vos dépenses fiscales en temps réel et garder un œil sur votre trésorerie.

Besoin d’outils de gestion commerciale performants ? Nous avons également ce qu’il vous faut. Nos outils intuitifs et faciles d’utilisation vous permettront de gérer vos ventes, vos stocks et bien plus encore.

Et le meilleur dans tout ça ? Pas d’engagement et le premier mois est offert ! Alors n’hésitez plus, rejoignez-nous dès maintenant et profitez de tous les avantages de notre service comptable et de gestion d’entreprise.

1 : Lorsque vous connaissez votre structure de coût

Calculer le prix de vente d’un produit ou d’un service peut parfois sembler compliqué, mais il existe une méthode simple pour y parvenir. Tout d’abord, il faut déterminer le coût de revient unitaire de votre produit ou service. Ensuite, vous devez définir le niveau de marge brute unitaire nécessaire pour faire fonctionner votre entreprise. Enfin, vous additionnez ces deux éléments pour obtenir le prix de vente.

La formule pour calculer le prix de vente unitaire est la suivante : (coût de revient unitaire + marge brute unitaire) x (1 + taux de TVA). Il est important de bien connaître la structure de vos coûts et de suivre leurs évolutions afin d’éviter de se baser sur des chiffres erronés, ce qui pourrait entraîner une baisse importante de la marge ou un décalage par rapport au marché.

Prenons un exemple concret : imaginons que votre entreprise produit 500 assiettes avec un coût de revient unitaire de 10 euros hors taxes. Si vous estimez que vous avez besoin de 250 euros pour les charges exceptionnelles et le résultat, alors votre prix de vente unitaire sera de (10 euros + 250/500) x 1,2 = soit 12,6 euros TTC.

Il est important de noter que cette méthode peut également être utilisée pour calculer le prix de vente d’une prestation de service. Dans ce cas, il faut découper la prestation en unités de temps (heures, journées, etc.).

En résumé, pour calculer le prix de vente d’un produit ou d’un service, il suffit de déterminer le coût de revient unitaire et de définir la marge brute unitaire nécessaire, puis d’additionner ces deux éléments en tenant compte du taux de TVA.

2- Lorsqu’on ne peut pas s’appuyer sur une structure de coûts stable et régulière

Dans certaines activités telles que le BTP ou la restauration, il n’est pas toujours facile de fixer un prix de vente en se basant sur les coûts fixes. Dans ces cas-là, il est préférable de calculer le prix de vente en utilisant le taux de marge globale (ou taux de marque global) nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise.

Nous avons déjà vu dans un précédent article sur la marge brute, le taux de marge et le taux de marque, que le taux de marge permettait de définir le prix de vente à partir du coût d’achat. Ainsi, en déterminant le taux de marge (ou taux de marque) nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise (grâce notamment au compte de résultat prévisionnel) et en l’appliquant selon les formules suivantes, vous pourrez fixer votre prix de vente :

– Calcul du prix de vente HT à partir du taux de marge brute (ou commerciale) :
Coût d’achat HT x (1 + taux de marge brute) = Prix de Vente HT

– Calcul du prix de vente HT à partir du taux de marque :
Coût d’achat HT / (1 – taux de marque) = Prix de Vente HT

Une fois le prix de vente HT obtenu, il vous suffira d’ajouter la TVA pour obtenir le prix de vente TTC.

Prenons un exemple concret : si vous souhaitez appliquer un taux de marge brute de 30% sur un article acheté 1 000 € HT avec 20 € HT de frais de livraison, le coût d’achat sera donc de 1 020 € HT. En utilisant la formule du taux de marge brute, le prix de vente sera de 1 020 € HT x (1 + 0,3) = 1 326 € HT, soit 1 591,2 € TTC avec une TVA à 20%.

Si vous préférez appliquer un taux de marque de 30%, le prix de vente se calculera ainsi : 1 020 € HT / (1 – 0,3) = 1 457 € HT, soit 1 748,40 € TTC avec une TVA à 20%.

En utilisant ces formules simples, vous pourrez déterminer le prix de vente qui correspondra au taux de marge ou de marque que vous souhaitez appliquer à votre activité.

B : Utiliser un coefficient multiplicateur

De nombreux commerçants utilisent une méthode simple pour calculer leur prix de vente en connaissant leur taux de marge : le coefficient multiplicateur. Il suffit de multiplier le coût d’achat par ce coefficient pour obtenir le prix de vente TTC. Par exemple, avec un coefficient de 2, un article acheté à 100 € sera vendu à 200 € TTC. Pour vous aider à comprendre le fonctionnement de cette méthode, j’ai préparé un tableau qui indique les taux de marge et de marque pour différents coefficients multiplicateurs. Si vous avez besoin de calculer le coefficient à partir du prix de vente et du prix d’achat, il vous suffit d’inverser l’équation. C’est une astuce pratique pour maîtriser vos marges et fixer vos prix de manière rentable.

Coefficient multiplicateur  = Prix de vente TTC / Coût d’achat HT

Dans cet article, nous allons aborder le tableau de calcul du taux de marge et du taux de marque en fonction du coefficient multiplicateur appliqué sur le prix d’achat. Ces indicateurs sont essentiels pour déterminer le prix de vente d’un produit ou d’un service.

Le tableau de calcul du taux de marge et du taux de marque est un outil précieux pour les entrepreneurs et les gestionnaires qui souhaitent fixer des prix compétitifs tout en garantissant une rentabilité suffisante.

Le coefficient multiplicateur est utilisé pour déterminer le prix de vente en multipliant le prix d’achat par ce coefficient. Le taux de marge correspond à la différence entre le prix de vente et le prix d’achat, exprimée en pourcentage du prix d’achat. Le taux de marque, quant à lui, représente la différence entre le prix de vente et le prix d’achat, exprimée en pourcentage du prix de vente.

Le tableau de calcul présente différentes valeurs du coefficient multiplicateur, allant de 1,1 à 3. Pour chaque coefficient, le tableau indique le taux de marge et le taux de marque correspondants.

Il est important de noter que la valeur du coefficient multiplicateur dépend de plusieurs facteurs tels que les coûts fixes, les coûts variables, la concurrence sur le marché, les objectifs financiers de l’entreprise, etc. Il n’existe pas de valeur universelle pour ce coefficient, il doit être adapté à chaque situation spécifique.

Ce tableau peut être utilisé comme un guide pour déterminer le prix de vente optimal en fonction du taux de marge ou du taux de marque souhaité. Il permet également d’évaluer rapidement l’impact du coefficient multiplicateur sur ces indicateurs.

En conclusion, le tableau de calcul du taux de marge et du taux de marque est un outil pratique pour les entreprises souhaitant fixer des prix de vente rentables. Il permet de visualiser rapidement l’impact du coefficient multiplicateur sur ces indicateurs clés. Cependant, il est important de prendre en compte d’autres facteurs et d’adapter le coefficient en fonction de la situation spécifique de chaque entreprise.

Remarque 1 :

Le coefficient multiplicateur est utilisé pour calculer le prix de vente d’un produit. Il est appliqué sur le coût d’achat du produit, qui comprend le prix d’achat ainsi que les frais liés à son acquisition. En utilisant ce coefficient, on prévoit une marge bénéficiaire non seulement sur le produit lui-même, mais aussi sur les frais associés à son achat. Il est important de prendre en compte ces frais, car s’ils sont élevés, cela peut influencer le prix final et le décaler par rapport au marché. Soyez donc attentif à ce que vous incluez dans le coût d’achat pour obtenir un prix de vente approprié.

Remarque 2 :

Certaines entreprises préfèrent utiliser un coefficient multiplicateur plus faible pour calculer leur prix de vente hors taxes. Cela est particulièrement courant lorsque leurs clients sont des entreprises qui peuvent récupérer la TVA et qui négocient les prix en hors taxes. Le principe est le même, mais on raisonne en excluant la taxe.

Quitter la version mobile