Business

Les clés pour constituer un bureau d’association performant et efficace

Published

on

Lorsque vous créez une association loi de 1901, il est important de mettre en place un ou plusieurs organes exécutifs. Ces organes sont responsables de la prise de décisions et de la gestion de l’association. Parmi ces organes, on retrouve l’assemblée générale, le conseil d’administration et le bureau de l’association. Le bureau d’association joue un rôle essentiel dans la direction de l’association et s’assure de son bon fonctionnement. Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires sur la composition du bureau d’une association.

La définition de l’association

Selon la loi du 1er juillet 1901, une association est définie comme une convention entre au moins deux personnes qui mettent en commun leurs compétences ou connaissances de manière permanente dans un but autre que de réaliser des bénéfices. En d’autres termes, une association regroupe des individus qui partagent un intérêt commun et qui travaillent ensemble sans chercher à s’enrichir.

La définition du bureau de l’association


Le bureau de l’association est essentiel pour assurer le bon fonctionnement de l’association. Bien que sa composition soit facultative, il est fortement recommandé pour des raisons pratiques de gestion. Le bureau a pour objectif de veiller à la réalisation des objectifs de l’association et de partager les responsabilités avec le président. Il est également conseillé d’avoir un bureau pour garantir la continuité de l’association en préparant le successeur du président. Il est important de noter que la mise en place d’un bureau est obligatoire pour les associations d’utilité publique ou agréées.

La composition du bureau de l’association

La composition du bureau de l’association : l’élection

Les modalités de l’élection du bureau sont définies dans les statuts de l’association. En général, le bureau est élu lors d’une assemblée générale ou d’un conseil d’administration, s’il en existe un. Une fois l’élection terminée, un procès-verbal d’assemblée générale doit être rédigé. Ce PV doit être fait à chaque changement des membres du bureau. En effet, certains membres du bureau, appelés membres statutaires, ont leur nom et prénom inscrits dans les statuts. Ainsi, un changement dans le bureau entraîne une modification des statuts. Pour effectuer cette modification, il est nécessaire de fournir le CERFA n°13971*03 ainsi qu’une liste actualisée des noms, prénoms et coordonnées des membres statutaires. Cette déclaration doit être faite à la préfecture du département où l’association a son siège social. La procédure de modification est à la charge des membres nouvellement élus. En plus des formalités administratives, il est indispensable de signaler la modification aux banques de l’association. En effet, les procurations sur les comptes courants doivent absolument être modifiées dès l’élection d’un nouveau bureau. Une copie du PV de l’assemblée générale et de la déclaration en préfecture doit être fournie pour prouver le changement de l’équipe dirigeante.

La composition du bureau : son rôle

Le bureau de l’association a trois missions importantes. Il s’occupe de toutes les tâches quotidiennes de l’association, prépare les résolutions qui seront votées et administre l’ensemble de l’association.

Le rôle des membres statutaires

Dans une association, le bureau est généralement composé de différents membres tels que le président, le vice-président, le secrétaire, le trésorier et éventuellement leurs suppléants. Selon la taille et l’objet de l’association, il est possible de créer de nouveaux postes dans le bureau. Il est important que les rôles et les missions de chaque membre soient clairement définis dans les statuts.

Le rôle du président de l’association

Le président de l’association a pour rôle de diriger et de superviser les activités de l’association. Il est responsable de prendre les décisions et peut engager l’association dans les affaires courantes.

Le rôle du vice-président

Le vice-président de l’association a plusieurs responsabilités importantes. Tout d’abord, il est là pour aider et soutenir le président, en étant son bras droit. Il s’occupe des tâches qui lui sont déléguées par le président. Ensuite, il est chargé de veiller au bon fonctionnement de l’association. Cela signifie qu’il supervise et dirige le travail des autres membres du bureau. De plus, il a le pouvoir d’infliger des sanctions en cas de faute ou de non-respect du règlement intérieur de l’association. Le rôle du vice-président est donc crucial pour assurer le bon déroulement des activités de l’association.

Le rôle du secrétaire

Le secrétaire d’une association a de nombreuses responsabilités. Tout d’abord, il s’occupe du traitement du courrier postal et de diverses tâches administratives. Ensuite, il est chargé de gérer l’association en effectuant les déclarations de modifications et en assurant la publication au Journal Officiel. Enfin, le secrétaire joue un rôle clé dans l’organisation en planifiant les réunions, en communiquant avec les membres et en rédigeant les procès-verbaux. Il est donc un pilier essentiel de l’association.

Le rôle du trésorier

Le trésorier joue un rôle essentiel dans la gestion des comptes de l’association. Il est chargé de contrôler et gérer les comptes bancaires, en veillant à justifier toutes les dépenses. De plus, il doit classer et archiver tous les documents comptables, tels que les factures et les notes de frais, afin de garder une trace précise des finances de l’association. Enfin, le trésorier est responsable de la préparation des documents liés au financement de l’association, comme les demandes de subventions, les comptes annuels et les rapports financiers. Son rôle est donc crucial pour assurer la transparence et la bonne gestion des ressources financières de l’association.

Quitter la version mobile